Category

Actu

Kim Jong Un : quels participants pour la succession ?

Le 25 avril dernier, le journal américain TMZ a publié une annonce qui nous a laissé sans voix : Kim Jong Un est mort. Le dirigeant du pays le plus énigmatique au monde, la Corée du Nord, aurait en effet poussé son dernier souffle des suites d’une “chirurgie cardiaque bâclée”. Une annonce qui sera vite démentie par  le conseiller à la sécurité nationale sud-coréenne, Moon Jae-in. Elle posa néanmoins une problématique dans les esprits : qui pourrait succéder au puissant leader Nord Coréen ? 

Tout commença par une absence. L’absence du leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un, le 15 avril dernier lors de la commémoration pour fêter la naissance de Kim Il Sung, fondateur de la Corée du Nord que nous connaissons aujourd’hui. Cette célébration est une fête nationale ancrée dans la culture nord-coréenne, Kim Il Sung étant vu comme un demi-dieu par son peuple. L’absence de son petit-fils, Kim Jong Un, n’est donc pas passée inaperçue

Inquiétude et mystère planent sur ce détail jusqu’au 25 avril où, après que l’agence Reuters ait déclaré que la chine aurait envoyé des médecins en Corée du Nord pour une chirurgie cardiaque, le journal TMZ annonce la mort du dictateur. Une annonce qui fait le tour du monde en moins de temps qu’il n’en faut. Elle sera néanmoins aussi vite démentie par le conseiller à la sécurité nationale sud-coréenne, Moon Jae-in. De plus, la réapparition soudaine du dirigeant le 2 mai dernier a mis fin à toutes rumeurs possibles. 

Ces 20 jours d’absence médiatiques auront été à l’origine d’innombrables théories et de questionnements, dont l’un qui pourrait changer l’équilibre du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui : que se passerait-il s’il venait  réellement à disparaître ? Qui pourrait lui succéder ? Plusieurs cas de figure : 

Les enfants de Kim Jong Un : une piste peu probable

Kim Jong Un aurait eu en effet 3 enfants : son premier fils en 2010. Une petite fille née 2013. Et un troisième enfant en 2017 d’après l’agence de presse Yonhap. Si le dirigeant de la Corée du Nord venait donc à disparaître, son successeur ne serait autre que son fils de 10 ans.

Une piste peu exploitable donc, tant son fils aîné étant bien trop jeune pour accéder au pouvoir, et avoir la responsabilité de gérer un pays du haut de ses 10 ans. 

Les frères de Kim Jong Un : impossible pour l’un, inimaginable pour l’autre

Kim Jong Un a effet deux frères. Le premier, Kim Jong-nam, aîné de la fratrie, a été assassiné par le régime en février 2017. Il a en effet reçu un agent neurotoxique VX en plein visage, un agent classé comme arme de destruction massive d’après l’ONU. 

Le gouvernement aurait orchestré cet assassinat suite à des critiques publiques tenues par Kim Jong-nam à l’égard du régime nord-coréen et de la dictature. Mais aussi après avoir découvert que ce dernier collaborait avec la CIA en leur donnant des informations. Difficile pour lui donc d’accéder au pouvoir. 

Il reste néanmoins son autre frère, Kim Jong chul. Mais ce dernier ne semble pas avoir les capacités pour tenir le rôle de leader suprême. Kim Jong Il, leur père, le jugeait en effet “trop faible, comme une petite fille”. Et le déséquilibre hormonal dont il souffre n’arrange guère la situation. Il n’est donc pas en tête de liste pour la succession. 

La soeur de Kim Jong Un : figure du pays mais aussi et surtout une femme

Il reste enfin Kim Yo Jong, petite dernière de la famille et femme la plus puissante de Corée du Nord. Elle est en effet très appréciée par le peuple, mais aussi par le régime. Son frère Kim Jong Un a effet une confiance en elle quasi absolue. Il l’a nommé à la tête de l’image et la propagande du pays, rôle primordial dans la dictature. Elle a de plus été aperçue de nombreuses fois à ses côtés lors de récents événements

Elle pourrait donc endosser le rôle de leader de la Corée du Nord.  Le journal japonais Yomiuri a même diffusé une information comme quoi “Kim Yo Jong aurait été officiellement nommé héritière”. C’est néanmoins une information à prendre avec des pincettes, n’ayant jamais été confirmée par le régime. 

Mais il y a un mais. La Corée du Nord est un pays très traditionnel, où machisme et patriarcat sont extrêmement présents dans les mentalités. L’élite n’accepterait donc jamais qu’une une femme devienne leur chef suprême.

Son sort n’est pas scellé pour autant. Kim Yo Jong est mariée au fils de Choe Ryong Hae, le vice-président et n°2 du pays. Il connaissait personnellement Kim Jong Il, son père, depuis plus de 50 ans. Il est l’une des personnes les plus proches de la famille, et aussi l’une des personnes les plus puissantes du pays

Certains ont tendance à penser qu’une alliance pourrait se créer entre Kim Yo Jong et Choe Ryong Hae au moment de prendre la relève de Kim Jong Un. Mais c’est une théorie qui n’est, pour le moment, fondée uniquement que sur des suppositions.

Conclusion 

 On peut donc conclure sur une chose simple : on ne sait pas grand-chose quant à la succession de Kim Jong Un. La Corée du Nord est en effet le pays le plus fermé au monde, et le plus énigmatique. Ne connaissant que très peu d’informations sur le régime, il est difficile d’imaginer l’avenir du pays si le dirigeant venait à mourir.

Nombreuses sont les théories que l’on peut trouver sur Internet, et même dans les médias. Mais, au final, ces théories ne reposent que sur des suppositions, et ne sont donc pas ou que très peu fiables. 

Un mystère qui reste entier, tout comme les nombreux éléments qui tournent autour de l’énigmatique Corée du Nord

Déconfinement : ce que l’on pourra faire, ou non, le 11 mai

Le 11 mai, date tant attendu par les Français. Et pour cause ! Cette date signerait la porte de sortie de ce confinement qui, pour certains, paraît comme interminable. Néanmoins, déconfinement n’est pas égal à retour à la normale. Il faudra attendre encore quelques semaines, voire quelques mois, pour que tout redevienne “comme avant”. Afin que personne ne soit perdu le 11 mai, voilà donc un petit récapitulatif de ce qu’il sera possible de faire, ou non, à compter de cette date.

Se déplacer sans attestation 

Fini les attestations ! Il sera désormais possible de sortir librement sans justificatif. Vous pourrez recommencer à déambuler dans les rues, à prendre le bus ou le métro, et même vous promenez au parc ou dans des jardins près de chez vous. 

Néanmoins, certaines conditions sont à respecter : le port du masque sera obligatoire, et il ne faudra pas aller au-delà de 100km de son domicile (sauf motif impérieux, familial ou professionnel). 

Ecole, Collège, Lycée : qui pourra retourner sur les bancs de l’école ?

Il y aura “une réouverture très progressive des maternelles et de l’école élémentaire à compter du 11 mai, partout sur le territoire, et sur la base du volontariat”, a annoncé Edouard Philippe.

Pour les départements où la circulation du virus est très faible, il faudra attendre le 18 mai pour que les classes de 6ème et de 5ème reprennent le chemin du collège. 

Quant aux lycéens, aucune décision n’a été prise pour le moment. “Nous décidons fin mai si nous pouvons rouvrir les lycées, en commençant par les lycées professionnels, début juin”, a déclaré le chef du gouvernement. 

Voici un calendrier de reprise illustré par le journal Le Parisien.

Calendrier de reprise lors du déconfinement, par Le Parisien

La reprise du travail 

A compter du 11 mai, il sera en effet possible de reprendre le travail. Néanmoins, le Premier ministre préconise de maintenir le télétravail “partout où c’est possible”. Il ne faudrait pas en effet créer des attroupements dans les transports et sur les lieux de travail. 

Si le télétravail n’est pas une option pour votre patron, il lui faudra réorganiser les emplois du temps de sorte à mettre en place des horaires décalés

Cette stratégie a pour but d’ “étaler les flux de salariés dans les transports et de diminuer la présence simultanée des salariés dans un même espace de travail”

Le retour du Shopping !

Oui, vous avez bien lu. Vêtements, livres, chaussures, soins, électronique… Le 11 mai signe la réouverture d’une grande partie des magasins non-indispensable

Mais là aussi, certaines nuances sont à prévoir : il faudra être équipé de masque là aussi, et une limitation du nombre de personnes dans le magasin sera à prévoir. 

Le sort des centres commerciaux de plus de 40.000 m² reste en revanche encore scellé. Ce sera aux préfets de décider si leur réouverture représente une menace à éviter.

Les plages encore inaccessibles 

Il faudra attendre encore quelques semaines avant de pouvoir bronzer sur le sable chaud et montrer son Summer Body sur la plage. 

Les plages restent encore inaccessibles jusqu’au 1er juin au moins. Il faudra donc  continuer de se contenter de sa fenêtre quelque temps.  

Cafés et Restaurants à oublier eux aussi 

Il faudra prendre son mal en patience là aussi, et se contenter des cocktails maison et des recettes de cuisine trouvées sur le net

On peut néanmoins espérer pouvoir boire un verre en terrasse pour fêter le début de l’été. Rendez-vous à la fin du mois de mai pour en savoir plus. 

Où faire son sport ? 

Bonne nouvelle pour les joggeurs : il sera à nouveau possible de partir faire son footing sans regarder sa montre pour calculer quand rentrer à la maison. La limite des 100km sera votre seule restriction

Néanmoins, il faudra en rester au sport en solitaire. Les salles de sport n’ont pas prévu de réouvrir, et les sports collectifs et de contacts seront quant à eux proscrits

Possibilité de se refaire une coupe 

Alléluia ! Les coiffeurs vont rouvrir le 11 mai ! Des règles sanitaires strictes seront mises en place afin de pouvoir rafraîchir sa coupe de cheveux après 2 mois de laisser-aller. 

Plus de temps à perdre, il s’agit maintenant de trouver un coiffeur de disponible pour le 11 mai ! 

Musées et sorties culturelles : qu’est-ce qui rouvrira ?

Petits musées, bibliothèques et médiathèques pourront rouvrir leurs portes au public dès le 11 mai. Le Premier ministre a en effet tenu à souligner l’importance de ces lieux “pour la vie culturelle de nos territoires”.

Cinéma, grands musées, salles de concerts ou de fêtes et théâtres resteront en revanche fermés, attirant un trop grand nombre de visiteurs dans un lieu qui, de plus est, est bien souvent fermé.  

Lieux de culte ouverts, mais sans cérémonie

Aucun mariage, baptêmes ou cérémonies religieuses avant le 2 juin minimum.  Il faudra prendre malheureusement son mal en patience pour les jeunes parents ou les fiancés impatients. 

Les cérémonies funéraires, quant à elles, resteront tout de même autorisées, mais toujours avec une limite de 20 personnes

Matchs de foot toujours en pause 

Coup dur pour les supporters :  “La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre”. Il faudra donc malheureusement se contenter des rediffusions.

Néanmoins, la possibilité de match à huis clos pour le mois d’août n’est pas à écarter.

Faire la fête oui, mais en petit comité 

Finis les WhatsApéro, vous pourrez désormais inviter vos amis à trinquer directement depuis chez vous. 

Mais choisissez bien : “les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes”. 

Conclusion 

Dès le 11 mai, il vous sera possible de :

  • Vous déplacez dans une limite de 100km sans limite de temps
  • Faire du sport en solitaire sans limite de temps aussi
  • Prendre les transports en commun
  • Reprendre le travail 
  • Retourner sur les bancs de l’école
  • Aller faire du Shopping en passant par la case coiffeur 
  • Vous rendre dans des petits musées, à la bibliothèque, la médiathèque, ainsi que des lieux de culte 
  • Organiser une cérémonie funéraire dans une limite de 20 personnes 

En revanche, il vous sera impossible de :

  • Boire un verre dans un café et manger au restaurant
  • Aller à la plage
  • Se rendre dans des salles de sport, et pratiquer un sport collectif et de contact
  • Visiter de grands musées, ou assister à un concert ou une pièce de théâtre 
  • Retourner au Lycée
  • Organiser un rassemblement de plus de 10 personnes 
  • Organiser une cérémonie religieuse (sauf enterrement)
  • Assister à un match de foot en direct à la télé 

Rendez-vous fin mai pour voir l’évolution de ce déconfinement progressif, et d’ici là, prenez soin de vous !