Les jeux vidéos : d’une borne d’arcade dans un café, à une console de jeu au cœur des foyers

Un plombier en salopette rouge, un rond jaune poursuivi par des fantômes, des blocs qui s’emboîtent les uns dans les autres, inutile de mentionner les noms de ces jeux vidéos tant ils sont ancrés dans notre bagage culturel. Remontons le temps, et retournons à l’origine des jeux vidéos.

Une recette simple et efficace


Un trait horizontal pour représenter le terrain, une barre verticale pour illustrer le filet, et une petite balle passant de droite à gauche de l’écran : voici le tout premier jeu vidéo, Tennis for Two.

Le jeu Tennis for Two, tout premier jeux vidéos de l'histoire.
Le jeu Tennis for Two, tout premier jeu vidéo de l’histoire.





Concept minimaliste qui ne restera pas dans les mémoires. Tombé dans l’oubli pendant vingt ans, il n’en reste pas moins le premier jeu vidéo de l’histoire.





Game Play du jeux vidéos sur borne d'arcade Pong
Game Play du jeu sur borne d’arcade Pong



Pong, développé par Atari en 1972, marquera le début de la décennie des machines de jeu. Une seule instruction est donnée aux joueurs : “Pour obtenir un score élevé, manquez le moins de balles possible”. Un concept simple et efficace, sans rappeler son prédécesseur Tennis for Two. Il est le premier jeu à connaître un succès mondial.




Cafés et bars s’arrachent cette machine, proposant pour la première fois un jeu vidéo grand public à bas prix. C’est le début du succès des machines de jeu.

L’âge d’or des bornes d’arcade

À partir de là, la tendance s’enflamme. Tout le monde souhaite créer son propre jeu d’arcade, et le jeune prodige japonais Tomohiro Nishikado ne fait pas exception à la règle. Fan des films “La Guerre des Mondes” et “Star Wars”, il s’en inspire pour créer son premier jeu à grand succès : Space Invaders.

Le jeu vidéo à succès Space Invarders, grand classique des jeux d'arcade.
Le jeu à succès Space Invarders, grand classique des jeux d’arcade.




Un succès tel qu’il rapportera 3.8 milliards de dollars, et un épuisement total des stocks de pièces de 100 ¥ au Japon.






Ces jeux d’arcade berceront toute une génération, qui dépensera son argent de poche pour tenter de battre le record établi par le précédent joueur. Les souvenirs des après-midis passées au café ou au bar du coin de la rue restent gravés dans les mémoires.

Bye-bye les bornes d’arcade, bonjour les consoles de salon

Il faudra attendre les années 80 pour rencontrer les grands classiques du jeu vidéo.

Donkey Kong, premier jeu vidéo sur borne d'arcade de la multinationale japonaise Nintendo.
Donkey Kong, premier jeu sur borne d’arcade de la multinationale japonaise Nintendo.


Le plombier Mario – surnommé à l’époque Jumpman – fera sa première apparition sur petit écran en 1881 dans le jeu Donkey Kong. Il est le tout premier jeu de la firme bien connu aujourd’hui : Nintendo.






Produisant à l’origine des cartes à jouer, l’entreprise a su se renouveler à la fin des années 70 en se spécialisant dans le marché des consoles de jeux vidéo. On retient notamment aujourd’hui la Nintendo Entertainment System (NES), la Nintendo 64, la Wii et la Nintendo DS.

Première édition du jeu vidéo The Legend of Zelda, désormais l'une des licences les plus populaire de l'entreprise.
Première édition du jeu The Legend of Zelda, désormais l’une des licences les plus populaire de l’entreprise.





Dans leur lancée, grand nombre de classiques naîtront au cours de cette décennie : Super Mario (1983), The Legend of Zelda (1986) ou encore Metroid (1986), pour ne citer que les plus connus.








L’ère des consoles de salon est née. Les enfants demanderont désormais au père noël une Game Boy, ou encore une Mega Drive. Les foyers seront bercés par la douce mélodie de Tetris et les bruitages de Pac-Man.

Conclusion

Chaque année, de nouvelles consoles toujours plus puissantes nous sont présentées. De nouveaux jeux aux graphismes de plus en plus réalistes nous sont proposés. Un divertissement qui ne cesse de se renouveler et d’évoluer, ce qui n’est pas prêt de lasser les petits comme les grands.

Pour les plus curieux, voici une rétrospective sur l’engouement des jeux vidéos dans les années 80.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *